Flash Back I : Le début des histoires de cœur

On est des enfants, j'ai appris que tu étais amoureux de moi en écoutant les histoires du couloir. On se tourne autour, c'est la première fois pour toi comme pour moi, ce jeu, on en connais pas encore les règles, mais on saute le pas nous voila ensemble tous les deux mains dans la mains.

C'est terriblement timide et maladroit, on déverse notre amour dans des millions de messages. Puis tu me fait comprendre que les messages c'est bien mais quand même se voire en vrai c'est mieux, alors au bout de 7 mois d'amourette d'enfant, tu est mon premier baiser, tu deviens mon premier copain. C'est fusionnelle, c'est pour la vie, 8 heures par jour on se voit pour se quitter a la fin de la journée, et de nouveau se parler par messages. Puis pour des histoires d'enfants je te laisse je t'abandonne car ça me fait trop peur que je ne suis pas prête et que, comme je l'ai dit, je ne suis qu'une gamine. Mais le manque de toi se fait sentir alors je te supplie de me revenir et à chaque fois tu acceptes car sans doute tu es naïf et aveuglé par ton amour.

Sauf que au bout de 1 ans de "couple" on est de moins en moins des enfants et tu essayes de me faire comprendre qu'on doit  passer aux choses sérieuses ; moi de mon côté ce n'est plus de l'amour que j'ai c'est de la dépendance, je suis accro à toi et l'idée de me retrouver seule me terrorise alors je cèdes, tout ce que tu veux tu l'obtient de moi, je me plie à tes humeurs et à tes caprices et je m'efforce de croire que notre histoire durera toujours, que bientôt on retrouvera l'innocence du début .....

Hébergé par Overblog